L'attrait de l'ailleurs
Terrain à Sao Paolo, Brésil.

L'attrait de l'ailleurs

Réflexion de terrain

écrit pour les voeux 2013

L’attrait pour l’ailleurs est manifeste ou fataliste, ce qui était émergent est bien présent et prévient que tout désormais ira plus vite. Il faudrait en être ou être condamné car la croissance joue son dernier relai. Vivre dans l’action passe par un voyage en avion, l’excitation est à destination.

On le sait pourtant, les destinations sont partout et changent pour chacun, ce qui est un spectacle pour les uns est le quotidien des autres, et vice versa. Le désir nait moins de la chose que du regard et de l’attention qu’on lui porte, ailleurs mais aussi ici. L’ethnographie pour cela apparait comme le meilleur des remparts contre les tentatives de polarisation. Son dessein requiert un décentrement qui invite à re-garder et nous rappelle la relativité de toutes choses, ailleurs comme ici. Des moments de respiration que nous aurons plaisir à partager avec vous dans la course du monde.

Illustration Éva le Roi

 

légende ;Note de terrain, Sao Paolo, 6 décembre 2012. Chauffeur de taxi qui regarde la telenovela du soir.

Haut de page